Europe Ministère de la Culture et de la Communication Région Réunion Le Port Consiel général de La Réunion
 

Les ARC

Ateliers de recherches et de création,les arc sont des ateliers au long cours.
Ils se déploient sur 2 ans selon des calendriers propres à chacun, en fonction des intervenants qu'ils accueillent.
Pour ces ateliers au carrefour de la recherche et de la création, il s'agit de produire des formes et de contribuer au développement d'un axe de recherche porté par un enseignant de l'équipe de l'ESA Réunion. Ce sont des ateliers pluridisciplinaires qui mêlent des séquences pratiques, des temps théoriques, des conférences, des sorties….et qui proposent des restitutions sous la forme d'édition, d'exposition ou de colloque.

Les ARC sont destinés aux étudiants en année 4 et 5


*

Parole parole
Porté par Myriam Omar Awadi

Objectif :
Recherches et expérimentations autour de la diversité des formes orales qui devront aboutir à la réalisation d'un travail personnel pour chaque étudiant participant.

Réalisation d'une exposition, d'un cycle de performances et d'une édition.

Contenu de l'enseignement :
Comment se ré-approprier une parole instituée et superficielle qui ne produit que discours formaté, pensée insipide, mot d'ordre? Comment repenser et ré-inventer les espaces qui organisent la parole et qui la conditionnent? Comment ré-incarner la parole et revenir à ce geste primaire "d'ouvrir la bouche et d'attaquer le monde avec savoir mordre »***.

Déroulement :
Cet atelier sera abordé& selon trois axes (empruntés à la célèbre chanson) :

Axe 1 :
Des mots tactiques
ou la parole instituée et politique.
Nous nous intéresserons dans ce premier volet aux formes de paroles qui s'organisent à partir d'un espace social et plus particulièrement d'une institution (le tribunal, L'école) qui donnent à celle-ci valeur d'autorité, et nous analyserons, enregistrerons, rejouerons divers types de discours (le playdoyer, la conférence, le colloque, l'entretien etc).

Avec les interventions de
Yohann Queland de Saint Pern
du 27 au 28 avril

du Peuple qui manque
du 8 au 12 mai

de Catherine Baÿ
(Date à venir)

Axe 2 :
Des mots magiques
ou la parole parabole.
Alain Peters avait inventé ce beau néologisme créole pour définir sa pratique: "Parabolèr".
Il s'agirait de s'intéresser au verbe créateur de sens, de récit, de s'intéresser également à la logorhée, et tout autre forme de parole découlant de "la folie", à ces paroles-passerelles pour d'autres mondes invisibles, ces énoncés performatifs qui sont eux même l'acte qu'ils désignent, et toutes autres formules rituelles, langues inventées.

Avec les interventions de :
Thomas Arcens (hypnothérapeute)
du 3 au 7 octobre.

Axe 3 :
Des mots fragiles
ou la parole poïesis.
Nous envisagerons ici la parole comme expression d'une pensée entrain de se faire, il s'agira de réfléchir et de créer les espaces-temps propices à la naissance de la parole, d'une parole qui "pense", se cherche et s'invente librement. Nous analyserons et répertorierons les formes, les styles, les rythmes, les motifs de cette parole, expression de la recherche, de l'hésitation, du doute, de la contradiction, etc.

Avec les interventions de :
Yohann Queland de Saint Pern
du 2 au 3 mars

Christophe Alix
du 10 au 17 avril.

Mode d'évaluation :
Contrôle continu et présentation collective en fin d'atelier. Critères d'évaluation: Assiduité et participation à l'atelier, pertinence des projets proposés, qualité plastique des réalisations.

Bibliographie et référence :
* Parole parole, chanson italienne composée par Gianni Ferro, écrite par Leo Chiasso et Giancarlo del Re en 1972, interprétée en France par Alain Delon et Dalida.
** Introduction à W, transcription d'une conférence donnée par Joris Lacoste et Jeanne Revel à l'école des Beaux-Arts de Paris en 2007
*** Devant la Parole, Valère Novarina, P.O.L, 1999
Ce que parler veut dire : l'économie des échanges linguistiques, Pierre Bourdieu, Éditions
Fayard, 1982
Quand dire c'est faire, John Langshaw Austin, Éditions du Seuil, 1970 L'Ordre du discours, Michel Foucault , Gallimard, 1971

Partenariats :
FRAC Réunion

**

Erre ou l'espace, les gestes et les territoires
Porté par Yohann Queland de St Pern

Cet atelier de recherche et de création aura comme enjeu la pratique de la ville, afin d'en dégager les futurs formes. Penser la ville, c'est réactualiser nos rapports au réel, nos rapports au corps citoyen et au sens du commun. C'est le lien entre la fabrication d'une pensée et d'une ville qui est au cœur de ce laboratoire. Cet atelier sera développera en 3 sessions de travail.

La première session :
Il sera mis mettre en place un plan de travail dont la recherche sera basée sur les pratiques du prélèvement, notes de terrain, récolte de données, de matériaux informés
Cette session s'intitulera Dada Data dont les enjeux sont la création d'une banque de données, et la fabrication d'outils et/ou de modalités de prélèvement innovants, afin de « fabriquer » du savoir et de la connaissance sur des sujets et des contextes spécifiques. Comment faire émerger une forme, une proposition à partir de ces données et d'informations ? Est-ce une édition, un site internet, une installation, une carte mentale, une banque de données, un film... Autant de matérialisation et de mise en perspective possible afin de rendre compte de la complexité d'une pensée traçant son chemin dans le chaos du monde.

Une seconde session portera sur les interventions dans l'espace public :
Comment ces interventions rendent tangible et visible l'espace de la cité ? Quels gestes, ici, rendent visibles des problématiques spécifiques à ce contexte précis (île, L'océan Indien, le « Sud économique », l'histoire postcoloniale) ? Ces gestes/actions sont telles transposables ailleurs et comment ? Comment rendre évidente la relation entre un Espace, et les gestes de territorialisation de cet espace ? Peut-on parler de gestation pour un territoire ? L'acte de création ici, visera à rendre préhensible et articuler des notions comme l'enquête (police), la promenade, les flux, le point de vue (physique, architectural, et mental), le territoire comme donnée virtuelle, en utilisant le scénario et le protocole comme approche.

La session finale :
Elle sera accompagnée par le laboratoire Construction Site (Afrique du Sud/ Suisse/ Ethiopie) dont l'objet d'étude tente de porter un regard sur l'idée de la ville africaine en se concentrant sur la période post Babel : moment de la dispersion de la population à tous les coins du monde, désormais séparés par des langues mutuellement inintelligibles. Posant des questions sur les implications sociales / politiques des divisions linguistiques, culturelles et historiques, et qui souhaitent étudier les concepts de créolisation, en particulier, mais pas exclusivement, tels que développés par Édouard Glissant et Zimitri Erasmus pour le potentiel qu'ils peuvent détenir pour permettre quelque chose d'« autre ».

Ce laboratoire sud-africain de recherche en art est en connexion avec :
La ville d'Addis Abeba (Ethiopie)
La ville du Port par notre biais (Île de La Réunion).

Une exposition et deux journées de séminaire viendront clôturer ces deux semaines
En Avril avec 4 membres du groupes de Construction site / Chantier, des personnalités rencontrées tout au long de l'atelier.

***

Survivre
Porté par Cédric Mong-Hy

Trois "explorations" de l'île sont proposées, qui s'éclaireront l'une l'autre d'une lumière nouvelle dans le déroulé de l'année. On dira : l'une navigue sur les flots, l'autre arpente la forêt et l'autre encore se glisse dans la montagne. Objectif : survivre...

- Episode 1 : Pirate
Avec Jean-Paul Curnier
Un pirate méditerranéen et un pirate sino-malgache explorent la fantastique et fantasmatique histoire de la piraterie dans l'océan Indien. Non content de se trouver eux-mêmes en écho avec ce passé, ils en mettront à jour, accompagnés de jeunes moussaillons, les pratiques contemporaines. A l'issue de cet épisode, on aura éprouvé ce qui relie et sépare simultanément la liberté, la fraternité et le crime.

- Episode 2 : Thriller
Avec Ragno et Fiona Lindron
Deux réalisatrices et le commissaire Hoareau sont sur le qui-vive. Un point de tension est apparu dans l'atmosphère et le paysage. L'enquête commence. Qui a survécu ? Quel est le crime ? La caméra a-t-elle tout enregistré ?... Les réponses vous seront peut-être dévoilées dans cet épisode.

- Episode 3 : 2017
Avec Jean-Baptiste Farkas
Un artiste, un philosophe et un ninja activent une robinsonnade expérimentale au cœur du Parc National. Le suspens de cet épisode résidera dans la question suivante : comme son préfixe l'indique, et à la façon des surréalistes, la survie représenterait-elle une plus-value sur la vie ?

Déroulement :
L'ARC se déroule sur toute l'année et s'étalera sur trois ans successifs. Il se décompose, pour 2016/2017, en trois grands moments de rencontres et d'ateliers animés par des intervenants spécifiques. Des phases intermédiaires, plus courtes, assureront le lien et la continuité entre les différentes séances. A terme, l'ARC donnera lieu à une exposition et à l'édition d'un livre.

Calendrier prévisionnel :
Le 30 septembre 2016, du 3 au 14 octobre 2016, du 17 au 21 octobre 2016, le 3 novembre 2016, du 17 au 19 novembre 2016, le 13 décembre 2016, le 20 février 2017, le 20 mars 2017, du 18 au 28 avril 2017, les 22 et 23 mai 2017.

Facebook