Europe Ministère de la Culture et de la Communication Région Réunion Le Port Consiel général de La Réunion

 


"Hissez haut !"
L'ESA Réunion est un navire où chacun à son poste, chacun sur ses missions, joue un rôle essentiel : étudiants, enseignants, techniciens, assistants, personnel administratif, intervenants extérieurs, instances de gouvernance, partenaires financiers, publics et privés… La traversée 2015-2016 s'est globalement bien déroulée, en dépit des restrictions budgétaires qui frappent durement les collectivités territoriales, et dont l'ensemble des écoles d'art sur le plan national ressentent fortement les effets. Dans ce contexte très perturbé, notre jeune établissement public se maintient à flot et a le vent en poupe, mais doit encore achever sa phase de consolidation avant d'atteindre sa vitesse de croisière. Le manque d'espace, les équipes restreintes et les problèmes récurrents de trésorerie sont en cours de résolution grâce au soutien renouvelé des partenaires financiers. Un très fort esprit de « coopération », qui est la pierre angulaire des EPCC, permet de relever les défis quotidiens et de maintenir le cap. Cette année encore, les conditions difficiles d'enseignement et de fonctionnement général n'ont pas entamé l'engagement et la détermination de chacun dans l'accomplissement de ses missions : nous devons tous continuer à nous montrer agiles et innovants ! Et si une école d'art peut s'imaginer comme un « savant mélange de compétences et d'égos très divers, où les passions constituent également un des moteurs essentiels » , on peut rajouter que l'esprit de groupe, la solidarité responsable, la créativité, la confiance dans les possibilités de chacun, l'agilité, sans oublier l'ouverture au monde… sont des facteurs clés de la réussite du projet collectif.
L'année se termine en apothéose, avec le succès de la très belle promotion 2016 des DNSEP et des DNAP. Le jury a en particulier apprécié la solidarité et la convivialité qui règnent dans l'école, chez les étudiants comme au sein des équipes. Il a souligné l'engagement du personnel enseignant et des coordonnateurs ainsi que l'accompagnement remarquable par les techniciens et les assistants sur la mise en place des diplômes.
Que toutes les équipes, pédagogique, technique et administrative, soient ici chaleureusement remerciées pour leur grand professionnalisme, leur dévouement et leur disponibilité au service des étudiants.
Un grand merci enfin à ces derniers, toutes années confondues, pour leur engagement, l'esprit de coopération et d'entraide qui a prévalu tout au long de l'année, et qui a donné aux sessions de diplômes de cette année une coloration si particulière, alliant la très grande qualité des propositions plastiques à la générosité et à la cohésion.

Patricia de Bollivier

• Débouchés
Faire des études d'arts ne signifie pas forcément qu'on va devenir "artiste", de type peintre, sculpteur ou photographe. Le but d'une école d'art n'est pas uniquement de former des gens qui vont créer des œuvres pour ensuite les vendre.
En délivrant un enseignement généraliste, technique et artistique à la fois, les écoles d'art préparent les étudiants à une entrée dans la vie professionnelle, en leur permettant de créer leur propre activité et de s'insérer notamment dans le champ des industries culturelles et créatives.

• Après le DNSEP

. Vie professionnelle :
Une palette de métiers créatifs aussi large que variée : plasticien, galeriste, illustrateur, les métiers du design (graphique, d'espace, d'objet, de produit, numérique), médiateur culturel, intervenant en arts plastiques, commissaire d'exposition, directeur artistique…
80 % des diplômés sont insérés professionnellement trois ans après avoir obtenu leur diplôme (enquête CNRS /l'Institut de recherche sur l'éducation). 40% des diplômés d'école d'art travaillent en tant qu'indépendants ou créent leur propre agence
. Concours :
Entrée à l'ESPE (École supérieure du professorat et de l'éducation) ex IUFM ; et autres écoles professionnelles spécialisées demandant des aptitudes créatives,
. Poursuivre la recherche en post-diplôme ou en doctorat.

À noter que l'ESA Réunion propose dès la rentrée de septembre une 6e année aux étudiants diplômés en accompagnement de leur insertion professionnelle.

 

 

Facebook