Europe Ministère de la Culture et de la Communication Région Réunion Le Port Consiel général de La Réunion
 
Offre d'emploi
Secrétaire Général
L’Ecole Supérieure d’Art de la Réunion, établissement territorial d’enseignement supérieur artistique, recrute son secrétaire général (H/F).
exposition
Tonbé-lévé
du 17 au 21 décembre 2017 au Pavillon Martin à ST-Leu

avec Florian Botka, Brandon Gercara, Kelly Goulas, Sami Mandee, Tahina Maresu, Larissa Palaya, Vincent Ramaye, Johannes Schwickert, Aude Sirara, Prudence Tétu, Torben Wessel.
En partenariat avec le FRAC

L’exposition des félicités
D’UNE RIVE A L'AUTRE
Vernissage le lundi 27 novembre 2017 à 17h à l'ESA

Avec Yasmine Attoumane / Sonia Charbonneau / Erwan Lauret / Antoine Mariani / Anaïs Saint-Agnan / Jayce Salez

Dans le cadre de LA SEMEUSE

© Erwan Lauret

(Art Paysage Insularité)
PROGRAMME DU SÉMINAIRE DE RECHERCHE

 
mercredi 29 novembre (14-16h)

• 13h30 : accueil
• 14h-14h40 : Diana MADELEINE, « Archiver le vivant : "histoire de documenter la performance" »
• 14h40-15h20 : Eve-Marie MONTFORT, « Les installations sonores de 1960 à nos jours, entre perceptions et compositions spatiales »
• 15h20-16h : Clothilde FRAPPIER, « "To Nisi" : variations imprimées »

RÉSUMÉS DES INTERVENTIONS

Clothilde FRAPPIER (artiste-plasticienne, enseignante, ESA Réunion)

"To Nisi" : variations imprimées »

« To Nisi » est une proposition de créations plastiques liée au paysage de La Réunion. L'image habituelle de l'île est triturée, décortiquée, redimensionnée pour mieux s'éloigner des représentations auxquelles nous sommes d'habitude soumis. S'inscrivant dans une problématique liée aux techniques de l'image imprimée et de l'édition, ces réalisations prennent la forme d'installations, fruit de manipulations techniques, maîtrisées et décalées. Cette variation est placée dans un décor, une scène ouverte au public, dans le but de donner à voir une vision singulière d'une géographie ; ses origines, ses perspectives et différents points de vue.
L'origine de ce projet débute en 2014. Une réflexion sur le paysage montagneux de l'île questionnant la topographie singulière de ce territoire, donne naissance à une exposition collaborative soutenue par la ville de St Denis et présentée dans l'ancien Hôtel de Ville : « Topoï ». S'appuyant sur les documents photographiques réalisés lors de déambulations, des impressions en sérigraphie et en lithographie sont autoédités a posteriori chez des imprimeurs en métropole (Atelier à Fleur de Pierre à Paris, Atelier Tchikebé à Marseille) : « Upside Down », « Orogenèse », « La Piscine du Port » voient ainsi le jour. Ces travaux ont été exposés en 2015 au Salon de l'autoédition,
« Art en série limitée » organisé par le Frac à Piton St Leu. Les séries intitulées
« Niveau 0, La Ciotat », ainsi que celle des « Cascades » viennent compléter ces précédentes productions en 2017.
Le tout a fait l'objet d'une mise en espace sous la forme d'une installation présentée en Juin 2017 à l'Ecole des Arts Décoratifs de Paris, travail dont il sera question dans l'intervention de ce séminaire.

Diana MADELEINE (Enseignante, ESA Réunion)

"Archiver le vivant : "histoire de documenter la performance" »
D'une part, des pratiques artistiques qui se donnent à voir hinc et nunc, convoquant l'expérience et tentant d'échapper à la réification ; d'autre part, des recherches historiographiques et actions patrimoniales qui interrogent la préservation et documentation des formes immatérielles d'art. C'est ce paradoxe au cœur des performance studies qui constitue le point de départ de notre réflexion.
Comment garder la trace d'un événement impossible à reconstituer ? Si les artistes se sont emparés de cette question en manifestant un intérêt certain pour le reenactment, les reconstitutions de performance demeurent toutefois des « émanations » de performances, au même titre que les images ou traces qui se constituent en archive. A partir de ce constat, comment produire un travail de recherche sur les pratiques performatives des zones india-océaniques où le développement de ces pratiques est très récent. Archiver le vivant fait-il sens

***

Eve-Marie MONTFORT (Doctorante, Université de Haute-Bretagne Rennes 2)

« Les installations sonores de 1960 à nos jours, entre perceptions et compositions spatiales »
L'art sonore dans les années 1960 est marqué par deux grandes figures américaines, John Cage et Max Neuhaus, artistes qui ont su rompre les frontières entre l'art et la musique. Max Neuhaus, père de l'installation sonore est un pionnier en matière de son et d'espace, investissant les lieux publics avec ses œuvres in situ. Loin des musées et des salles de concert, l'artiste met l'accent sur les capacités perceptives et auditives du spectateur et interroge son rapport à l'environnement.
Depuis, les installations sonores connaissent une véritable explosion sur la scène artistique contemporaine avec des artistes tels que Christina Kubisch, Janet Cardiff, le duo Digital Flesh qui créent des dispositifs dans lesquels les expériences d'écoute mêlent acoustique environnementale, composition sonore et sensorialité. Nous verrons les différentes pratiques de ces artistes et quelles sont les enjeux de cette forme d'art.

 ***

ORGANISATION

Markus ARNOLD (markus.arnold@esareunion.com)
 

D’UNE RIVE A L'AUTRE
Exposition présentée du 28 novembre au 15 décembre 2017

D'une rive à l'autre propose une sélection des travaux présentés par les étudiants qui ont reçu les félicitations du jury dans le cadre du Diplôme National Supérieur d'Expression Plastique en juin dernier.
L'exposition tente de rendre compte à la fois de la diversité des champs expérimentés et des points de contacts, zones de frottements, balancements entre des visions singulières et des lectures communes du monde. Elle constitue la première exposition collective de ces jeunes plasticiens désormais confrontés aux aléas des débuts d'activité, un premier virage, une métaphore du voyage, parsemé d'incertitudes, vers la reconnaissance artistique.

Commissariat : Patricia de Bollivier & Diana Madeleine

présentée dans la Galerie d'exposition de l'ESA Réunion
Exposition ouverte du 28 novembre au 15 décembre

→ Visites guidées sur réservation
> Galerie de l'ESA du 28 novembre au 15 décembre
de 12h à 18h

Entrée libre (visites sur réservation)

LA SEMEUSE
La Semeuse est un espace de mise en lien, de collaboration et de synergie entre opérateurs du monde de l'art et jeunes plasticiens.
À la fois espace d'exposition et plateforme ressource en matière d'insertion professionnelle dans le secteur des arts visuels, La Semeuse développe une programmation artistique contemporaine et des actions culturelles laissant la part belle aux jeunes artistes formés à l'ESA Réunion.

Avec le soutien de la direction des affaires culturelles océan Indien-Ministère de la culture
 

Se jeter à l’eau pour produire : du mobilier en immersion à Kélonia
visite gratuite et sur inscription

L'Ecole Supérieure d'Art de La Réunion invite sur l'Ile le designer David Enon.

En parallèle de son travail d'enseignement auprès des étudiants, David travaille depuis plus d'un 1 an sur un projet de recherche intitulé Mineral Accretion Factory porté en local par le laboratoire Arts, Paysage, Insularité de l'ESA Réunion et en partenariat étroit avec Kélonia, l'observatoire des tortues marines de St Leu.

Kelonia  met à disposition ses bassins pour expérimenter la pousse de corail sur du mobilier… ces travaux immergés sont à découvrir avec leurs guides : David Enon, Designer et Stéphane Ciccione, Directeur de Kélonia.

David Enon
Designer indépendant, diplômé de l'École Nationale Supérieure de Création Industrielle de Paris (Ensci / Les Ateliers), David Enonl travaille et vit à Paris. Il navigue entre projets de commandes, travail de recherche et enseignement. Ses réalisations interrogent les modes de production des formes matérielles de notre environnement..

La visite
Guidée et gratuite, elle sera ouverte à tous dans la limite des places disponibles (30 premiers inscrits).
Une inscription est préalable en ligne ici

Rendez-vous à Kélonia vendredi 17 novembre à 10h à Kélonia (Saint-leu)

En partenariat avec :

 

 

 

 

 

Source → Kélonia
© David Enon

 

 

restitutions
à Kélonia et à l'ESA

 
Alice AUCUIT

Volume - Céramique
ORGANIC FAMILY CLAY, l'expérimentation céramique à travers l'observation de la nature
Pour concevoir une famille *ou une gamme* d'objets adaptés à la fonction de contenant, le potentiel esthétique et expressif de l'argile, matériel au potentiel esthétique et expressif a été exploité. Les étudiants ont répondu de manière sensible et singulière, à l'incitation proposée pour trouver l'inspiration dans l'extraordinaire diversité du monde végétal ou minéral : bols, vases, pots, plats, ustensiles, une famille de récipients au caractère bien trempé qui ont pris vie.
ALice Aucuit
à travers l'emploi de l'argile, la céramiste propose des interrogations sur la fonction et le statut de l'objet, sur la frontière mouvante entre l'art contemporain et l'artisanat, à travers des œuvres poétiques et colorées souvent drôles et décalées. Orientée dès le bac vers les Arts Appliqués, Alice Aucuit est diplômée des métiers d'art céramique à l'ENSAA Dupéré de Paris, en design de produit céramique, à l'ESAA de Vevey en Suisse et des Beaux-arts du Port.
Artiste globe trotteuse, elle fait du monde son atelier.


David Enon

Dessin, Volume → Restitution à Kélonia*
SLOW DESIGN
En réaction à l'accélération effrénée de la production et de la consommation, les étudiants devaient imaginer des objets et/ou des modes de production pour révèler (ou non) les vertus de la lenteur, de l'usure, du durable…
Chacun des participants de ce workshop a développé un projet personnel autour de la question du SLOW et en parallèle a développé un projet de production d'éléments de mobilier et d'aménagement pour Kélonia, le centre de recherche, d'intervention et de soins consacré aux tortues marines à St-Leu.
David Enon
Designer indépendant, ses réalisations interrogent les modes de production des formes matérielles de notre environnement. Il travaille actuellement à la production de mobilier en récifs artificiel.
Le travail de David Enon consiste à être dans une économie de geste, à laisser les choses exister, parfois à contre-courant, en contretemps et avec exigence.


Eric Madeleine

Dessin - Photo - Sculpture - Peinture - Vidéo - Performance - écriture
Les autres temps
Le temps de préparation, d'arrangement d'un chantier d'une mise en scène peut être déjà un véritable acte de création. Outre le moment d'esquisse ou d'études., celui des scenarii, peut être investi d'attentions d'écrivain ou de dessinateur. Un photographe ou un performeur peut concevoir leurs accessoires aussi pour devenir sculpture. Les étudiants ont été amenés à scruter leur processus de création pour y déterminer chaque étape et investir l'une d'entre elle d'une nouvelle intention.
Eric Madeleine
Artiste platicien, Eric Madeleine a débuté sous le nom de made in éric. Diplômé en 1993, après quelques bourses et résidences, il participe à de nombreux workshops et conférences. Parmi ses nombreuses autres expériences, il conçoit et réalise des génériques, fait des habillages vidéos et graphiques et participe à des créations évènementielles. Présent dans plusieurs collections du FRAC, son travail est régulièrement exposé.

Hélène Benzacar

 Photographie
Rives sauvages ou l'un-possible image
Les relations de l'homme à l'animal étaient au coeur de ce travail sur le paysage. à la frontière des sciences naturelles, anthropologiques et politiques, les oeuvres, protéiformes, se sont concentrées sur la figure de l'animal, de la sauvagerie, et ont invoqué la relation Nature- Culture par le biais des croyances et des rites de nos sociétés. Observer des animaux sauvages pour livrer une vision fantasmée, où toute la violence, la poésie et la beauté de l'animal sont apparues comme une révélation.
Hélène Benzacar
Photographe, plasticienne et professeur agrégé d'Arts plastique, Hélène Benzacar a obtenu un doctorat en option arts plastique à Panthéon Sorbonne en 2007. Depuis plusieurs années, elle photographie les animaux empaillés. C'est pour elle une sorte de photographie tridimentionnelle. Hélène Benzacar a été aussi membre du jury en qualité de Présidente pour le Diplôme National d'Arts Plastiques à l'ESA.
 

Restitution des workshops

Vendredi 17 novembre
à 10h à Kélonia (St-Leu)
à partir de 14h à l'ESA

entrée libre


 

Facebook