Europe Ministère de la Culture et de la Communication Région Réunion Le Port Consiel général de La Réunion
 
L’exposition des félicités
D’UNE RIVE A L'AUTRE
Vernissage le lundi 27 novembre 2017 à 17h à l'ESA

Avec Yasmine Attoumane / Sonia Charbonneau / Erwan Lauret / Antoine Mariani / Anaïs Saint-Agnan / Jayce Salez

Dans le cadre de LA SEMEUSE

© Erwan Lauret

exposition
Se jeter à l’eau pour produire : du mobilier en immersion à Kélonia
le vendredi 17 novembre 2017 de 10h à 12h

projet de recherche Mineral Accretion Factory avec David Enon.
Porté par le laboratoire Arts, Paysage, Insularité de l'ESA et Kélonia

workshops
restitutions
le vendredi 17 novembre 2017 / 10h à Kélonia - 14h à l'ESA

avec les étudiants,

les intervenants : Alice Aucuit, Eric Madeleine, Hélène Benzacar à l'ESA

et David Enon à Kélonia

 

Exposition Loïc Arnaud
Un homme - Across the Universe / La forêt

L'École Supérieure d'Art de La Réunion vous propose de découvrir dans sa galerie du 28 novembre au 14 décembre l'exposition de Loïc Arnaud suite à sa résidence au lycée Jean Hinglo du Port
un homme - across the universe
La forêt
Cette nouvelle pièce, une peinture de 13 mètres de long, sera accompagnée d'une collection de 30 dessins de l'artiste prêtés par la ville de Saint Pierre.

Le vernissage aura lieu le 05 décembre à 18h30 à l'ESA Réunion

Diplômé de l'École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Toulouse (ENSBA) en 1997, option Art, Loïc Arnaud a développé pendant ses années d'études un questionnement du système de partage de l'expérience sensible au travers d'un espace de picturalité défini dans le champ du tableau classique. Posant les bases d'une histoire dans un synopsis toujours en cours, il se lance en 2009 dans un récit épique qui va traverser l'histoire du XX° siècle jusque dans des propositions poétiques pour le futur. C'est le projet « un homme - across the universe», sorte de constellation où s'articulent autant de repères autobiographiques que de repères culturels ou mythologiques. Le travail est donc très narratif puisqu'il raconte la traversée d'un homme dans ce moment de vie. Sur quelle histoire se construit-il, quels sont les enjeux de sa génération ?

L'histoire se formalise en autant de thématiques que de chapitres.
La chronologie du synopsis actuel est :

l'enfance d'Icare
Gale warning (avis de tempête)
Tremendum (l'effroi de la guerre)
le voyage céleste
la chute
l'attente dans la cache
le retour au village
la forêt
sur les chemins de Béthléem

L'académie de La Réunion
propose également des visites de groupe pour les scolaires (sur rendez-vous). La médiation culturelle autour de l'exposition sera assurée par Loïc Arnaud et les étudiants de l'École Supérieure d'Art de La Réunion.
Expo du 28 novembre au 14 décembre, du mardi au vendredi de 14h à 17h00. Entrée Libre.
 

Culture(s), création, identités et représentations : un regard anthropologique pluriel
Colloque international

Un colloque international aura lieu entre le 21 novembre dans la salle de conférence de l'Ecole Supérieure d'Art de la Réunion, et le 22 novembre à la Faculté des Lettres et Sciences Humaines de l'Université de la Réunion.

Ce colloque est le fruit de travaux de quatorze chercheurs issus de trois institutions : L'Institut de Recherche sur les Langues et Cultures d'Asie et d'Afrique (ILCAA) à l'Université nationale d'Etudes Etrangères de Tokyo, la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines de la Réunion, et l'Ecole Supérieure d'Art de la Réunion.

Intitulé « Culture(s), création, identités et représentations : un regard anthropologique pluriel », ce colloque sera accompagné d'une exposition de photographies de plusieurs chercheurs de l'ILCAA à la galerie de l'Ecole Supérieure d'Art. Ces photographies ont déjà fait l'objet d'une exposition de Novembre 2011 à Mars 2012 à la galerie de l'ILCAA sur Tokyo. Cette exposition s'intitule : « Jouer, apprendre et travailler, les enfants d'Asie et d'Afrique ».

Durant cet événement se croiseront donc des questionnements sur le culturel, la création et l'identitaire, issus des champs anthropologiques et artistiques. Des aspects culturels de plusieurs zones géographiques de l'Océan Indien (Madagascar, Comores, Réunion), de l'Asie (Sud-Ouest et Sud-Est, Thaïlande, Philippines), en passant par le Moyen-Orient (Palestine), seront abordés.

Les communications des chercheurs devraient donner lieu à une publication, par l'ILCAA, à Tokyo en 2013. Cette collaboration singulière sur l'île de la Réunion devrait déboucher sur d'autres projets de recherche, d'échanges et d'expositions, entre Tokyo et la Réunion, concernant les champs de l'anthropologie et des arts visuels.

Téléchargez le programme du colloque
Téléchargez les résumés du colloque
 

Heimat de Jérôme Brabant
Heimat de Jérôme Brabant

Le chorégraphe Jérôme Brabant donnera une représentation de son solo Heimat dans la galerie de l'école le lundi 19 novembre à 16h30. «Heimat», signifie littéralement «Le pays que l'on porte en soi». Ce pays , c'est la Réunion, l'île natale de Jérôme Brabant. Ce solo est un voyage prenant sa source dans l'environnement naturel et culturel de notre peuple insulaire. Jérôme Brabant adopte et réinterprète les trois principes du maloya : crasé, roulé, pilé et s'inspire des danses tribales noires et des revues nègres des années 1920. Cette danse répétitive, hypnotique, tendant vers la transe.

Entrée libre !

Salon de l'étudiant
à l'ADPE de Saint Denis

Cette quatrième édition qui s'annonce en fait désormais le traditionnel Salon régional de l'Education et la Fête de la Science.
Il se tiendra cette année 2012, comme les années précédentes au Parc des expositions et des congrès de St-Denis (NORDEV ADPE) les 14, 15, 16 de 9h à 17h et le 17 novembre de 9h à 18h

Ce salon offre une opportunité unique pour les lycéens et leurs parents de trouver dans un même lieu l'exhaustivité des formations post-baccalauréat à La Réunion.

L'Ecole Supérieure d'Art de La Réunion sera présente sur le salon au stand F5. Chacun pourra y rencontrer un interlocuteur à même de le renseigner sur le cursus de l'ESA.

D'autre part, le salon sera aussi l'occasion de voir ou revoir l'exposition Triple Bind des étudiants de troisième, quatrième et cinquième année qui, à cette occasion, proposeront une médiation autour de leur oeuvres.
 

Conférence Jacques Halbert
Peinture et performance de 1975 à aujourd'hui

Le mardi 13 novembre à 18h30, l'ESA Réunion, la conférence de J.Halbert portera sur ses relations PEINTURE/PERFORMANCE depuis 1975 à aujourd'hui.
Jacques Halbert est né en 1955 à Bourgueil. Après avoir passé une vingtaine d'années aux Etats-Unis, il vit et travaille actuellement à Candes-Saint-Martin (Touraine).
C'est en 1975 qu'il peint sa première cerise. Dès lors, ce sujet gourmand ne cessera plus de nourrir son oeuvre prolifique, animant selon des rythmes réguliers ou des compositions aléatoires la surface monochrome, de préférence bleue, de ses toiles. Le motif de la cerise comme revendication de sa position artistique mena l‘artiste de la peinture à la performance, de la France aux Etats-Unis, lui faisant partager l'aventure de Fluxus ou s'associer aux expériences du Eat Art. Cependant, toutes les voies explorées, comme les différents mediums et supports utilisés, n'ont jamais pu détrôner l'attachement profond de l‘artiste à la peinture, qui demeure pour lui la pratique fondatrice. De même, s'il se dirige régulièrement vers d'autres sujets tout aussi culinaires, tels les petits pois, pommes de terre fumantes ou peintures gratinées, la cerise est le seul motif qui traverse de façon continue son travail sur ces trente dernières années.
La cerise est apparue dans le travail de Jacques Halbert au milieu des années 70, comme une réaction provocatrice à l'aspect cérébral du mouvement Support/Surface omniprésent dans l'environnement artistique du moment. L'irruption incongrue, presque charnelle, des cerises sur les toiles bleues que l'artiste réalisait alors signent une réappropriation de sa pratique en accord avec sa personnalité profonde, celle d‘un artiste épicurien, digne héritier des exubérances dada, tendance Picabia. La cerise le mène rapidement sur le terrain d‘un art d'attitude, prémice des performances qui constituent un pan important de sa pratique : l'artiste se fit connaître à la même époque en arpentant avec son triporteur les vernissages parisiens, vendant gâteaux et tableaux aux cerises.
L'art de Jacques Halbert est nourri à tous ses niveaux de la grande histoire de la peinture. Ses oeuvres „cerisistes“ utilisent un motif explicitement figuratif pour un travail abstrait. De la même façon, elles se situent de façon étonnante au confluent de deux états d'esprit divergents des avant gardes qui ont depuis les années 70 profondément redéfini le paysage artistique. Par certains aspects, son travail rappelle certains mouvements radicaux, qui ont repoussé la peinture dans ses limites les plus extrêmes, comme BMPT, (notamment Daniel Buren et Niele Toroni), Support-Surface, mais aussi des démarches singulières comme Roman Opalka. Mais en choisissant la cerise, Jacques Halbert court-circuite cette tendance radicale en y intégrant humour et dérision, ainsi qu'une vitalité pop, qui le situent aussi dans la filiation de l'esprit Fluxus et de toutes les tentatives artistiques visant à relier l'art et la vie.

Entrée Libre !
 

Architecture du XIX° siècle
Avec Sybille Bellamy-Brown

L'Ecole Supérieure d'Art de La Réunion, l'Ecole Supérieure d'Archtitecture de Montpellier- antenne de La Réunion et l'Association des amis des archives, bibliothèque et musée de La Réunion, organisent un cycle de conférence de l'architecture du XIX° siècle. Elles se tiendront dans la salle de conférence de l'ESA/ENSAM, du 05 au 09 novembre, tous les soirs à 18h00.

Ces conférences, ouvertes au public et obligatoires pour les troisème et quatrième année de l'ESA, seront dispensées par Sybille Bellamy-Brown.

À l'issue de ses études en classe préparatoire littéraire, SYBILLE BELLAMY-BROWN s'est tournée vers des études d'histoire et d'histoire de l'art. Diplômée de l'Ecole du Louvre, de Paris-X Nanterre et de l'Ecole pratique des Hautes Etudes, elle est aujourd'hui en charge de cours d'histoire de l'architecture occidentale et Arts du XIXe siècle à l'Ecole du Louvre et conférencière indépendante auprès de divers publics.

Téléchargez ici le programme détaillé

Validation des Acquis d'Expérience
Sessions 2012/2013

La session d'inscription 2012/2013 pour la commission de recevabilité à la Validation des Acquis de l'Expérience ouvre du 15 octobre au vendredi 24 novembre 2012 (date limite de retour des dossiers CERFA le vendredi 24 novembre 2012- 16h). Le dossier de candidature (document CERFA) est à retirer auprès du secrétariat de l'école aux horaires d'ouverture. La correspondante VAE de l'école est disponible sur rendez-vous (contact@esareunion.com) pour des informations complémentaires les lundi, mardi, jeudi et vendredi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 15h30.

Vous trouverez ci-joint un document d'information concernant la VAE ainsi que le document CERFA que vous pouvez imprimer au format livret A3.

Afin que l'inscription à la recevabilité soit prise en compte, il faudra accompagner le document CERFA complété avec les pièces justificatives, une lettre de motivation et le règlement de :

- 120€, tarif réduit (pour les demandeurs d'emploi)
- 180€, tarif plein

Si votre dossier est déclaré recevable par le jury de la commission de recevabilité, il vous sera demandé un complément de frais d'inscription de :

- 480€, tarif réduit
- 720€, tarif plein

Téléchargez le formulaire CERFA
Téléchargez le document d'information VAE
 

Facebook